Les Locks ça ne fait pas professionnel !

Publié par LaManouchka sur 12 Avril 2011, 21:55pm

Catégories : #Dreadlocks, #Hairstyle

Trop souvent dans ma vie j'ai entendu cette petite phrase de la part de personnes qui n'osaient pas se lancer dans l'aventure Dreadlocks. 

"J'attends d'avoir un CDI", "J'attends d'être titularisé", "J'aimerais bien mais ça ne sera pas accepté par mon patron", "J'ai peur qu'on ne m'embauche pas avec mes locks", etc...

Mais l'enfer est-ce vraiment les autres ? La peur d'être jugé pousse à l'immobilisme, je le sais, j'en ai été victime (sauf que j'avais surtout peur de la ceinture de maman avec mon envie de locks à 14 ans, enfin, passons).

Le pire c'est que bien souvent, l'idée que l'on se fait des pensées des autres est erronée : les dreads sont acceptées dans le monde du travail en France : il y en a à la télévision, dans le monde de la mode bien sûr et même dans celui de la finance, je l'ai vu de mes propres yeux à la Défense.

Tout est une question de contrôle de l'image que l'on souhaite donner : si vous vous négligez ou que votre comportement est inaproprié, vous donnez à la personne en face de vous l'impression de ne pas vous respecter et fortiori de ne pas respecter les autres, dreadlocks ou non.

A l'inverse, une apparence et un comportement soigné, inspirent tout de suite la sympathie et le respect.

Mon conseil : faîtes parler vos compétences, montrez-vous sous votre meilleur jour et vous vous rendrez compte que pour le recruteur, ce ne sont que des cheveux. Alors croyez en vous et ne vous cherchez plus d'excuses !

Ceci dit, ça :

http://hummingbirdlovegorilla.files.wordpress.com/2010/05/murs.jpg?w=231&h=300

on oublie... sauf pour un emploi dans un milieu artistique à la rigueur...

Et pour vous alors, les locks ça fait pro ou pas ? 

Commenter cet article
L
Hello, je suis étudiant en Lp2 de Carrière Juridique et Professions Immobilières, et là c la rentrée, pour la 1ere année il lavait tolérée, mais cette année il a fait comprendre a mes parents quil serait préférable de les enlever en vue des éventuels stages qui adviendront, je suis tres bon élève, la preuve jai fait que la 1ere session en Lp1, jaime tout aussi mes dreadlocks, comment pourrais-je dissuader mon Directeur d'études de vouloir me les faire enlever?? Jy tiens vrmt
Répondre
K
Bonjour ton blog et intéressant . En ce moment je laisse mes cheveux pousser pour faire des dreadlooks a l avenir le problème c'est que pour l instant je suis en formation d agent de sécurité pense tu sa peut poser problème dans le futur d être agent de sécurité avec des dreadlooks merci d avance pour ta réponse
Répondre
V
bonjour =) je viens juste de commencer à me faire des dreadlocks et j'ais peur que mon patron me dise de les couper pourtant sa fais six mois que je suis dans cette entreprise mais comme je suis
caissier j'ais peur que sa pose probleme. mes colegue se sont habitué à moi et je m'entend très bien avec tous mes colegues. les habitués du magasin me trouve souriant , poli et gentil. mais vue
que j'ais commencer mes dread et que sur ma tête c'est un peu le bordel vous en penser quoi ?
Répondre
L


Hello Vaz,


Je pense que si ton patron ne t'a rien dit dès le départ et que ton contrat ne stipule pas que tu dois avoir une apparence particulière, tu es parfaitement
dans ton droit. Après si tu es vraiment mal à l'aise, joues cartes sur table avec ton patron.


Bon courage et à bientôt,



L

Salut ! je viens de découvrir ton blog et j'adore tes articles! Dreadé depuis peu de temps ton article ma tous de suite interpelé. A vrai dire je ne me suis pas posé plus de questions que ca, j'ai
suivis mon envie. Mon patron la très bien accepté et il est vrai que je trouve absolument absurde que l'on puisse nous juger sur notre coiffure! Chaque personne est libre de porté ses cheveux comme
bon lui semble! Bonne continuation ! bise !


Répondre
L


Bonjour Lulu et bienvenue sur mon blog :D


Je suis complètement d'accord avec toi, tant qu'on n'est pas complètement négligé et irrespectueux, notre style capillaire ne devrait pas entrer en ligne de
compte dans nos critères de sélections des gens. Bravo à ton patro pour son ouverture d'esprit !


A très bientôt,



S

Perso je n'ai jamais eu aucun souci avec mes locks ^^. je travaille dans une mairie. et je n'ai jamais eu aucun commentaire sur mes cheveux. J'ai des locks tres fines que je coiffes en chignon,en
tresse ou lachées en boucles ou autres. et on m'a toujours dit que j'étais très présentable. donc je pense juste qu'il suffit de prendre soins de ses locks, de leur apparence. Avant les locks je
changeais de coupe régulièrement, je m'assurais d'être bien coiffée.
en tout cas je ne pense pas que les locks soient 'non présentables" comme beaucoup le pensent. Ma mère meme pensait que locks rimaient avec "mauvaise image" mais depuis que j'ai mes locks et
qu'elle voient qu'elles sont bien entretenus. Elle à changé d'avis.


Répondre
L



Il faudrait plus de personne comme ta mère, prêts à accepter le changement. Merci pour ton
témoignage en tout cas et à bientôt,




A

Pour moi les locks, tout comme les cheveux crépus, frisés ou raides font professionnel. J'ai les cheveux crépus et j'allais bosser en afro, en vanilles ou en nattes collées. Je changeais de
coiffures toutes les semaines et mes collègues n'arrivaient pas à suivre! :D
Je suis locksée maintenant, et je remarque juste que mes cheveux suscitent plus la curiosité qu'autre chose.


Répondre
L


C'est très juste, parfois ce qu'on prend pour des regards réprobateurs sont simplement des regards interrogateurs, eheh il faut le dire, notre imagination
capillaire intrigue !



L

Bien soigné et pas extravaguant, mèches pas trop longues, ça va !


Répondre
L


Je partage ton opinion Lola !



M

c'est drole de voir ce post car actuellement j'ai fait des twists qu'on prend pour des locks au boulot. et comme je suis nickel sur le make up et la coiffure (j'essaie de faire des chignons
potables avec), personne ne m'a fait de reproches. au contraire, je n'ai que des compliments.
on dit même que les cheveux naturels ça fait pas pro et pourtant c'est pas vrai.il suffit ,comme tu dis, de les entretenir.


Répondre
L


Eh oui, parfois on se laisse avoir par les apriori sans s'en rendre compten, exactement de la même façon que certaines personnes qui se sentent obligées de
défriser pour pouvoir démêler leurs cheveux... J'ai horreur de ne pas avoir le choix !



L

Je suis tout fait d'accord avec toi, c'est valable pour Les locks, les cheveux crépus . Combien de fois j'ai entendu "tu n'aura jamais cet entretien avec tes locks" "quel employeur va t'accepter"
et je n'ai jamais eu de problème... Il faut arrêter de se mettre soi-même des barrières et le tour est joué....
On peux faire pleins de coupes avec les locks ou les cheveux crépus il suffit d'avoir de l'imagination et quelques pinces à chignon.

Je pense que c'est nous de nous faire "accepter" tout en s'adaptant aux codes du milieu professionnel dans on évolue. Chacun fait ce qu'il veut avec sa tête aucun employeur ne me payera assez cher
pour que je change quoique ce soit!
Meme s'il y aura toujours des mécontents et alors ?! Il faut juste leur prouver (capillairement parlant) qu'ils ont tord...


Répondre
L


Hehe, notre unicité n'a pas de prix ! Merci pour ton témoignage Lekima (^_^)



G

Perso je suis porteuse de locks et infirmière nombreuses sont les remarques désobligeantes de mes patients sur ma chevelure ou les regards désaprobateurs de mes collègues. Ces derniers arrivent à
percevoir la professionnelle que je suis dès lors qu'ils voient que mes cheveux n'influencent pas la manière dont je travaille.Avant d'entamer ma formation, j'ai passé plusieurs entretiens dont un
pour devenir agent d'escale et la responsable du recrutement m'a dit avoir les compétences, le physique d'ensemble mais qu'il faudrait à mon embauche me débarrasser de mes babies( à l'époque).
Tout ça pour dire que, notre société s'habitue peu à peu à ce style. Mais qu'il faut pouvoir montrer, autrement que par ses cheveux comme dit LM qui l'on est.


Répondre
L


C'est vrai que dans certains corps de métier, dans les services notamment, où l'apparence ultra policée est de mise, on tend à gommer l'unicité des gens : on
veut en faire des clones et dans ce cas là, malheureusement on ne peut pas trop lutter... C'est vraiq ue je n'ai jamais vu une hôtesse de l'air locksée par exemple...



A

C'est vrai qu'il existe encore beaucoup de personnes avec des clichés dans la tête mais si on veut que les choses avancent et évoluent c'est à nous de nous bouger! Comme tu dis il faut faire parler
les compétences! J'avais quelques appréhensions avant de faire mon big chop mais en fait je n'ai eu que des compliments de la part de mes collègues. Pourtant je suis un dans un milieu très
conventionnel (le droit), j'ai même changé de boulot entre temps et ça ne m'a posé aucun problème!! Il y aura toujours des gens qui ne seront pas ouvert d'esprit, mais on ne va pas faire des choix
en fonction de ces personnes là :-)


Répondre
L


AMEN !



F

Je suis d'accord avec toi, les locks voire même les cheveux crépus, pour moi n'ont rien a voir avec les compétences. Bon sang!
Mais bon la mentalité a la dent dur comme ont dit. Combien de gens que je connais de près ou de loin qui ont été obligés de couper leurs locks...."an biswen travay'". Donc ça dépend de l'employeur
aussi que tu as devant toi.

J'ai fais une fois l'erreur d'assouplir mes cheveux, ils ont perdus de leur volume etc ...bref j'ai pu "rattraper le coup".
Un jour une dame m'a dit " oui... mais avec le métier que tu veux faire tu seras obligé de les défriser, de les lisser parce que les cheveux crépus ca fait pas professionnelle". JE lui ai répondu
qu'on ne me paiera jamais assez pour que je refasse ça si j'en ai pas envie (car c'est ma tête après tout)!


Répondre
L


Oui et le commentaire de Mini juste au-dessus en est une bonne (et triste) illustration !



L

Je suis à 100% d'accord avec toi LM sauf que la réalité est tout autre malheureusement, même avec la plus grande volonté du monde!


Répondre
M

Jusqu'à la semaine dernière je disais que c'était dans la tête cette histoire de peur du rejet en entreprise, puis j'ai eu un commentaire d'une de mes collègues de la banque qui m'a dit que mes
cheveux crépus au naturel ça faisait pas pro, c'était mieux lissé.
Je lui ai donné mon point de vue un peu comme le tien et elle a fini sur : "les gens qui ont des locks c'est qu'ils ne veulent pas travailler, sinon qui les auraient envoyer faire ça dans leurs
tête !" No comment !
Effectivement il y a encore des gens pour penser que c'est pas pro même bien entretenu


Répondre
L


C'est typiquement une opinion que je ne partage pas et heureusement pour beaucoup d'entre nous, il semblerait que beaucoup
d'employeurs ne soient pas du même avis que ton ex-collègue non plus. Ouf !



Archives

Articles récents