"C'est parce que tu es blanche/métissée/antillaise/peule/indienne que tes cheveux peuvent être longs"

Publié par LaManouchka sur 29 Septembre 2011, 10:50am

Catégories : #Pousse des cheveux

Suite à un échange avec une lectrice, je souhaiterais m'exprimer (encore une fois) sur la place des gênes dans le processus de pousse des cheveux.

La longueur prédéterminée par l'origine ethnique est une excuse qui revient toujours pour justifier le manque de volonté et d'investissement des gens.

Je suis désolée mais dans les gènes de personnes il est écrit que les cheveux doivent être massacrés à coup de lisseurs, brosses ou traitements chimiques, que le cuir chevelu doit être étouffé sous des millions de produits et que les follicules pileux doivent souffrir d'alopécie de traction.

 

NON ! Ce sont nos habitudes qui font que nous n'exploitons pas le potentiel maximal de nos cheveux. Par exemple, non seulement les cheveux frisés sont extrêmement fragiles mais en plus de cela, nos us et coutumes les maltraitent davantage alors forcément, dans ces circonstances ils n'ont guère envie de révéler leur réelles capacités.

 

D'autant plus que notre hygiène de vie et notre alimentation n'aident pas le processus de fabrication des cheveux, résultat : premièrement des cheveux moins forts et deuxièmement des cheveux qui poussent moins vite.

Alors forcément, on se dit que si on avait des cheveux on peu moins frisés, ils seraient moins fragiles et donc on aurait moins d'efforts à faire pour éviter de voir nos cheveux se casser. On se dit aussi qu'avec des cheveux issus d'un métissage, on pourrait avoir un taux de pousse mensuel plus important.

Mais on ne se dit pas qu'ils faut prendre en compte la fragilité naturelle de nos cheveux pour les soigner en conséquence ou que peut-être que nous n'optimisons pas leur taux de pousse propre, même s'il n'est pas exceptionnellement élevé.

Je refuse qu'on dise que retenir de la longueur est mission impossible pour des cheveux crépus notamment et encore moins que la longueur maximale de notre cheveux dépend de leur dégré de frisure. 

Par pitié, si vous croyez que vos cheveux ne peuvent pas dépasser 10 centimètres parce qu'ils ne sont pas métissés ou si on veut vous faire croire ça alors que vous souhaitez les avoir plus longs, FAITES LEUR CONFIANCE ! 

 

Pour la petite anecdote, j'ai une copine magrébine qui avait de longs cheveux bouclés magnifiques à l'adolescence, ils lui arrivaient à la taille et sa mère lui faisait régulièrement des masques "secrets de famille" avec de l'huile d'olive, du henné et des tas d'ingrédients naturels.

Lorsqu'elle est partie en chambre universitaire, elle a voulu les porter tout le temps raides alors elle enchaînait les brushings, mangeait n'importe comment comme beaucoup d'étudiants et ne faisait pas de soins hormis un shampoing tous les 3 jours et basta. Eh bien résultat ses cheveux qui étaient d'un beau noir profond sont décolorés parce que la fibre capillaire s'est abimée, elle a des fourches qui courent sur plusieurs centimètres et elle ne comprend pas pourquoi elle n'arrive plus à dépasser la longueur des aisselles !

http://funnybest.com/wp-content/uploads/2009/08/damage-hair.jpg

TEMPS + CONNAISSANCE + INVESTISSEMENT REGULIER = CHEVEUX SAINS + RETENTION DE LONGUEUR 

*** Les photos ci-dessus sont des photos de cheveux mutilés, par nos méthodes et techniques de coiffage actuelles, vus au microscope.

Bon voilà, c'est tout ce que je souhaitais dire pour aujourd'hui. Si vous avez un avis sur cette question, si vous pensez que j'ai tort et que vous souhaitez vous exprimer, surtout allez-y, c'est toujours constructif de partager nos opinions de façon argumentée. 

Oh et n'oubliez pas le petit vote du jour, merci ;o)

Commenter cet article
C
bonsoir à toutes... malgré tout nous ne sommes pas égales face à la nature de nos cheveux.. ma meilleure amie asiatique prend grand soin de ses cheveux, ne les colore pas.... et ils poussent très
lentement alors que mes cheveux européens colorés depuis des années chaque mois, je ne fais pas de brushing ou de lissage mais je n'en prends quasi aucun soin... et ils poussent à la vitesse de
l'éclair!!
Répondre
D
Je suis tt a fait d'accord avec ton article j'ai les cheveux crépus j'ai décidé d'arrêté de mettre des rajouts pour voir comment mes chvx évoluent j'ai envie qu'ils poussent mais il ft bcp de
patience j'en prend soin jvois qu'ils sont beaux ils poussent tt doucement mais surement
Répondre
L


Rien ne sert de courir dit la fable de La Fontaine ;o) 



E

bjr les filles je suis toute nvels sur le site et je suis heureuse de pouvoir m'informer de decouvrir des conseils des idees de soins pour mes cheveux je suis d'otant plus fierd ke soie des filles
blak metisser peut m'importe mais de voir ke nous aussi ont commence a prendre consience ke nos cheveux sont notre beauté a nous aussi je suis ravie pour moi il n'y a pas de type de cheveux qui
poussent plus vite ke d'autre le principal c'est d'en prendre soins pour qu'il soie beau et en bonne santer cour ou long personnellement g des cheveux long et je suis pas capable de me coiffer avec
et j'envie ma fille qui les a plus courts et crépu qui se fait des coiffure demante voila c'était un peut long mais bise a vous toutes


Répondre
L


Bienvenue Elsi, 


Ce n'était pas long, c'était intéressant (^_^) A bientôt,



D

@Gina : si ta définition de "ramassis de betise" englobe toute opinion qui va à l'encontre de l'avis général, alors oui mon post en est un. Au moins moi j'ai la capacité de developper ce "ramassis"
dans la politesse et sans agressivité. Echange d'avis et d'arguments sereinement, tu connais ?
Personnellement ça ne me travaille pas plus que ça de savoir qu'à soin egal je n'aurais pas les cheveux de la même longueur qu'une nana disposée à les avoir jusqu'aux fesses.Apparement toi si, too
bad. Je dis je suis peulh tu extrapole direct dans une comparaison avec les habesha ou quoi,ou de supposés cheveux qui poussent super vite.
desolée mais moi je suis pas tjrs dans la comparaison avec les autres ni dans le complexe d'infériorité, je suis bien dans mes tifs tels que la nature me les as donnés, point. Moins long que ceux
des blanches ou des metisses je m'en tape.
Donc la genetique jouerait sur notre physionnomie, notre taille (ah non si on a une bonne hygiene de vie on devrait tous depasser au moins le metre 60!!), tout sauf sur les cheveux ?? my very bad
j'etais pas au courant de certaines avancées de la science!!
Je trouve un peu triste pour ne pas dire pathétique de mettre tant de "drama" sur un sujet comme la longueur de cheveux loool.
Et encore plus triste de n'être pas capable d'accepter des opinions contraires aux siennes sur un espace d'echange.


Répondre
G

Je réagis au commentaire de déboh (le com' n°7) qui sans vouloir être méchante est un beau ramassis de bêtise imprégné de prétention. A moins d'avoir de gros problèmes de santé, un cheveu pousse
quel que soit sa génétique. De même, sache qu'avant de tomber, le cheveu d'une femme croit pendant une durée allant de trois à six ans.

Prenons le cas, d'une jeune femme malchanceuse dont le cycle de croissance serait de trois ans seulement. Les cheveux de type 4C de cette femme pousse de 0,8 cm par mois. Multiplions ce chiffre par
36 mois. Le résultat est le suivant : si cette femme entretient ces cheveux et si elle parvient a les protéger de la casse de manière absolu, elle aura au terme de ces trois années 28,8 cm. (Bon,
on finit toujours par casser des cheveux mais c'est une autre question).Maintenant, prend un centimètre et regarde jusqu'où peut arriver un cheveu de cette taille. Un cheveu de 28 cm poussant sur
la nuque arrive jusqu'au téton,(cela dépend des proportions de la demoiselle, mais grosso modo c'est ça.)

Une femme dont le cheveu ne dépasse jamais la longueur du cou comme tu le dis (soit une quinzaine de cm environ pour les cheveux de la nuque), c'est soit un cheveu qui appartient à une personne en
très mauvaise santé soit une poissarde qui aurait hérité d'un cycle de croissance exceptionnellement court. Capisce ?

Quant au mythe des peuls aux cheveux qui poussent super vite, si c'est vrai, je suis heureuse pour toi mais franchement, j'veux pas déclencher une cyber guerre ethnique.. mais je suis sceptique, tu
m'aurais dit habesha, ok, mais peul, mouais...bof !

Bref, tes histoires de génétique, c'est pas tout, uniquement une base. En tout cas, moi, je suis moitié martienne et moitié saturnienne et mes cheveux poussent très bien.


Répondre
L


Ahhahahah j'ai adoré ton commentaire, surtout la chute ! Merci Gina :o)



C

Personnellement, j'ai toujours eu les cheveux jusqu'au cou (j'ai 26 ans et défrisée depuis l'âge de 8 ans).
J'ai arrêté de me défriser il y a 3 ans mais ça n'a rien changé. J'ai tenté plein de soins, challenges, routines qui ne donnaient pas de résultat (les seuls résultats que j'avais étaient de
récupérer ma longueur après une casse ou une coupe; mais ça n'allait pas au delà). Je suis tombée sur un forum il y a 2 ans qui disait que la génétique déterminait la longueur; ça m'a abattu dans
mes efforts.

Et puis j'ai tenté le tout pour le tout, à savoir bichonner ses cheveux comme si c'étaient des bébés!!! J'ai vite arrêté car je ne voulais pas être esclave de mes cheveux.

Puis j'en ai eu ras-le-bol!! Je ne me voyais pas redéfriser mes cheveux après 3 ans donc je me suis dit: pas de prise de tête, pas d'objectifs, en mode minimaliste aussi bien dans mes soins que
dans mes produits que dans mes coiffures. Et Ô MIRACLE!! Mes cheveux sont passés du cou aux épaules (ceux du devant sont passés des sourcils au labret...)

Morale: les gênes, c'est prédominant mais c'est pas une raison de se mettre des barrières. L'abondance de soins peut aussi être une entrave à la pousse (ou rétention de longueur). Internet, c'est
une mine d'infos ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient. Il faut "connaitre" ses cheveux et ça peut être un long processus (3 ans pour moi, et j'en apprends toujours).

Désolée du long message


Répondre
L


Non ton message n'était pas long au contraire je l'ai trouvé édifiant ! Merci beaucoup. Et je rebondis sur ce que tu dis : l'excès en tout nuit : trop peu
c'est pas bon et trop tout court c'est pas mieux !



D

loool ce qui me fait sourire c'est que c'est souvent les filles métissées, indiennes, peul, fill the blank qui s'entêtent à répeter que leur genes n'ont rien à voir dans leur longueur, alors qu'il
est evident que si (je suis moi même peule). On dirait que elles se sentent véxées qu'on rappelle le role des gene ou qu'elles ont l'impression qu'on denie leurs soins ou effort alors que ce n'est
pas le cas. Parlons franchement, les gênes jouent disons à 70% dans l'epaisseur des cheveux ainsi que leur longueur maximale. Apres les soins on est d'accord, maximisent le potentiel de base,mais
le facteur genetique est quand même predominant dans notre longueur finale à chacune. Certaines avec tous les soins du monde auront certe une belle chevelure mais qui ne depassera pas le cou !


Répondre
L


Bonjour Debboh, 


Je pense effectivement que c'est très vexant de renier les efforts fournis par la personne pour atteindre un certain objectif. Personnellement, on m'a dit
petite qu'A CAUSE DE MES GENES, j'aurais forcément les cheveux très courts (maximum aux épaules).
Et depuis que je me suis mis en tête de les avoir très longs, j'ai amélioré mon alimentation et mon hygiène de vie, je me suis investie dans mes soins
capillaires et résultats, mes cheveux ont enfin dépassé mes épaules pour m'arriver pratiquement au milieu du dos.


Et cette fois, on me dit que si j'ai atteint cette longueur, c'est GRACE A MES GENES.


Alors j'ai envie de dire que tant qu'on n'a pas essayé, on ne peut pas imputer une longueur qui stagne à la génétique. 



K

De rien il est vraiment bien fait ^^

Ben en fait non je n'ai pas coupé les longueurs chimiquement traitées juste les pointes.
Sinon crois tu que le lissage (environ 1 fois par semaine)freine vraiment la pousse ou on peut pallier à la casse en faisant beaucoup de soins pour qu'ils continuent de pousser normalement?

@perfectgirl tu as raison les soins y sont pour beaucoup et c'est vrai que je m'en occupe pas assez. Je vais essayer de remédier à ça!

Merci de vos réponses


Répondre
L


@ Kelly : le lissage ne freine pas la pousse, ça n'a aucune incidence sur la pousse en fait. Mais effectivement la chaleur abime tes longueurs alors surtout
protège les bien avec un produit thermo-protecteur. 



P

Très bon article. C'est vrai que nos origines ethniques ne prédétermine pas la longueur ou la beauté de nos cheveux. Il faut arrêter avec ça. Il faut tout simplement prendre soin de nos cheveux.
C'est du temps et de l'investissement (énergie, réflexions, argent...) mais les résultats se verront à un moment ou un autre.

Les cheveux ont toujours été mal vu et c'est pour cela qu'on a toujours cru qu'on avait très peu de potentiel, mais la réalité est toute autre. Heureusement que des personnes intelligents ont su
rectifier les choses. Maintenant il que cela continue à se répandre.

@ Kelly: le problème vient sûrement de la façon dont prends soin de tes cheveux. Déjà tu vois que tu ne fais pas de soins régulièrement. Mais il aussi les produits que tu utilises et la façon dont
tu les manipule à prendre en compte. Continue à apprendre et je suis certaine que ça ira mieux.


Répondre
L


La connaissance se répand petit, on apprend les unes des autres et ça n'a pas de prix !



K

Coucou Lamanouchka!

Je suis une fidèle lectrice de ton blog depuis plusieurs années et depuis crois moi tu m'as convaincue!
J'ai enfin décidé à croire au potentiel de mes cheveux!
Mais le problème c'est que mes cheveux ne se réparent pas!
Je m'explique, vu que je lis partout que les défrisages et le lissage sont néfastes pour les cheveux j'ai décidé d'arrêter le truc c'est que mes cheveux continuent à s' abimer malgré les soins (pas
si réguliers j'avoue) que je leur prodiguent! C'est comme si je les défrisais sans soin alors que ça fait 3 ans que j'ai arrêté le défrisage! Bref je sais pas quoi faire! T'en penses quoi?

Ps: Désolée si mon message est long et merci d'avoir lu jusqu'au bout!


Répondre
L


Bonjour Kelly,


Je ravie ravie que tu aimes mon blog. Tu dis avoir arrêté les traitements chimiques mais que tes cheveux semblent y réagir toujours. As-tu coupé les
longueurs chimiquement traitées ?



D

Je suis tout a fait d'accord avec toi . Ce n'est pas parce que tes cheveux indiens ou métissés que tes cheveux sont longs ou qu'il pousse plus vite que la norme.
Je pense que ça peut facilité la pousse mais si tu ne fais rien pour tu n'auras pas beaucoup de résultat .
exemple:
j'ai une amie indienne qui se plaint que ça ne poussent pas très vite .
ya ma mère qui a des cheveux crépus qui change de tète prèsque chaque année (mi-long ,court) , les cheveux de ma mère ont plus de faciliter a la pousse que les miens qui sont crépus avec un petit
mélange d'indien.
Donc ça ne depend pas de ton origine ethnique ....


Répondre
L


Ou en tout cas, pas complètement. Car il y a forcément des disparités en fonction de l'origine mais TOUT ne dépend pas de ça !



H

Coucou!!!!

A mon sens, le vrai problème c'est de ne pas avoir les connaissances nécessaires à la pousse des cheveux. Je prends mon exemple, il y a un an j'aurais pu avoir de tels propos en ajoutant qu'il y a
des exceptions. J'étais persuadée que c'était parce que je n'utilisais peut-être pas les bons produits mais je ne pensais pas que c'était à ma portée d'avoir d'aussi beaux cheveux que pendant ma
jeunesse.

Et puis ne nous voilons pas la face, la pousse ne se voit pas aussi bien sur cheveux lisses que sur cheveux crépus, ce qui, je te l'accorde ne veux pas dire qu'ils poussent moins.

Je remercie donc toutes les bloggeuses qui m'ont ouverts les yeux et espère que beaucoup d'autres trouveront comment prendre soin de leurs cheveux.

Les habitudes et les traditions ont la peau dures, heureusement que vous êtes là (ma mère il y a moins d'un moins "Tu sais c'est pas bon de trop se laver les cheveux" NO COMMENT)

Voilà, je me suis exprimée!!! lol


Répondre
L


Bonjour Hello10, je suis bien d'accord avec toi : on manque de connaissances et comme pour tout, si nous ne faisons pas la démarche de nous renseigner, et si
nous faisons aveuglément confiance aux marques et aux marchands pour nous informer, bah franchement on est mal barré !


Alors oui, merci à toutes ces personnes qui font de réelles recherches, quasi scientifiques parfois sur le soin capillaire et qui partagent leurs
connaissances sur la toile. Longue vie au web et à l'entraide ! 



N

Uuuuuuup pour cette article !
Je vais même te linker sur ma page FB du blog ! On ne le dis jamais assez : les gènes, c'est pas une bonne excuse pour dire que les cheveux stagnent et ne poussent pas ! :-)


Répondre
L


Oui j'ai vu le lien, merci ;o)



Archives

Articles récents