De la santé des futures pointes pour des cheveux longs demain

Publié par La Manouchka sur 11 Janvier 2012, 16:30pm

Catégories : #Soigner ses cheveux

Si vous êtes plutôt adepte des coupes très courtes et qu'avoir les cheveux longs ne vous intéresse pas et/ou si vos cheveux sont surtout un accessoire de mode que vous modifiez comme il vous plaît, ce billet n'est pas fait pour vous !

Par contre, si vous tentez d'atteindre un objectif de longueur tout en maximisant le capital santé de vos cheveux, ce qui suit vous concerne...

Dans la quête de longueur, la prévention est primordiale, nous le savons tous et toutes. C'est bien pour cette raison d'ailleurs que nous sommes autant obsédé(e)s par nos pointes. 

On les hydrate, on les gaine, on les protège avec des coiffures protectrices.

Tout cela pourquoi ? Pour qu'elles se dégradent le plus lentement possible afin d'éviter qu'elles ne se cassent ou qu'elles ne fassent de vilaines fourches.

En prévenant l'usure naturelle dûe au climat, aux frottements et frictions d'entretien du cheveux et en minimisant les agressions thermiques et mécaniques, on espère voir nos jolies pointes descendre le plus bas possible le long de nos dos (enfin façon de parler, tout le monde n'a pas les cheveux qui tombent dans le dos :o).

En admettant qu'une personne ait un taux de pousse d'un centimètre par mois, théoriquement si elle protège bien ses pointes et que son cycle de pousse du cheveu est de 4 ans, elle peut espérer atteindre 48cm de longueur, soit un beau MBL si cette personne est de taille moyenne.

Cependant, dans ce cas, cela signifie que ses pointes auront 4 ans et donc qu'elles auront connu 4 années de shampoings, de soins, de chouchoutage entrecoupées de périodes de négligence, 4 longues années avec des lissages, brushings, traitements chimiques, 4 fois 365 jours pendant lesquels cette personne les aura tripotés, plaqués avec des tonnes de gel pour les cacher sous un chignon. 

Bref 4 ans d'Aventure Capillaire.

Quand on voit les marques du temps sur notre corps, on ne peut que réaliser que le temps laisse des traces. Il nous modifie à jamais. Son empreinte est parfois imperceptible mais elle est bien réel.

5713888001_fe4ff0b850.jpg

Pour nos cheveux, c'est exactement la même chose. Quand on passe 10 fois le fer à lisser au niveau de la racine de nos cheveux parce qu'on souhaite un résultat parfaitement plat, on n'y pense guère mais on passe 10 fois le lisseur sur nos pointes de demain.

Quand on laisse poser une coloration chimique bien plus longtemps qu'indiqué sur le mode d'emploi pour "un résultat plus vif", ce sont nos pointes de demain qui en pâtissent. 

La prévention que l'on fait today, c'est autant de boulot en moins demain. En évitant que nos cheveux ne s'affinent ou se dessèchent à cause de traitements abusifs, on s'épargne des soucis de réajustage plus tard.

Eheh, quand on a un vêtement en soie, on n'attend qu'il ait 4 ans pour y faire attention, on le fait durer ! Cela ne signifie pas qu'il ne faut pas le porter, simplement on n'ira pas faire un jogging avec. Pour nos tifs, c'est pareil : la prévention ne doit pas nous empêcher de vivre, elle doit juste nous aider à faire les bons choix afin d'atteindre nos objectifs de longueur.

*Mon conseil du jour pour des cheveux longs : "Traite-les bien aujourd'hui, ils te remercieront demain"*

Commenter cet article

Kells 08/02/2012 00:39

Merci beaucoup de ta réponse déjà!! :)
Et en toute franchise des pointes aux longueurs mes cheveux sont secs!!! j'ai un moment cru que cela pourrait être du peut-être au manque de soins dans les premiers mois de mon retours au naturel,
mais je me rends compte que même les toutes nouvelles racines sont elles aussi relativement sèches... j'ai d'abord essayé d'apporter un peu plus de protéines, (sans grand résultat) puis axé mes
soins sur l'hydratation, et c'est sans grand résultat, et malgré mes multiples changements de produits j'n'ai jamais réellement senti de changement en terme de douceur :s.... Merci de ton aide,
Bisous

La Manouchka 29/02/2012 22:18



Je t'en prie (^_^)


Je pense qu'en stabilisant un moment ta routine et finalement en l'axant un peu plus sur l'hydratation tu devrait voir des améliorations. Bon courage en tout
cas !



Perfectgirl 17/01/2012 16:42

Très bon article

La Manouchka 07/02/2012 17:47



Merci madame !



Kells 17/01/2012 16:21

C'est le moins que l'on puisse dire!!! s'occuper de ses cheveux c'est important avant qu'il ne soit trop tard... A propos de ça, as-tu des problèmes avec tes cheveux depuis ton retour au naturel?
les sens-tu secs ou autre? parce que je ne sais pas si je suis la seule concernée, mais je suis "naturelle" depuis plus de deux ans maintenant, et j'ai un gros problème de sècheresse (qui remonte
d'ailleurs à plus loin que mon retour au naturel) qui me parait insolvable... Peu importe ce que je fais la sècheresse est toujours là... J'aimerais bien débattre avec toi de ce sujet si cela
t'intéresse bien entendu lol, bonne journée

La Manouchka 07/02/2012 17:46



Bonjour Kells,


J'ai surtout remarqué que mes cheveux étaient plus secs lors de ma transition, les repousses étaient atrocement sèches par rapport aux longueurs et je ne
savais pas comment équilibrer tout ça.


Maintenant que je n'ai que des cheveux non chimiquement traités sur la tête, mon souci de sécheresse s'est un peu atténué, en fait, je leur laisse rarement
le temps de se dessécher complètement pour tout te dire. 


Qu'est-ce qui est le plus sec pour toi : longueurs, pointes, racines ou cuir chevelu ?



Archives

Articles récents