La Révolution de Coton : info ou intox ?

Publié par La Manouchka sur 10 Mars 2012, 14:29pm

Catégories : #ABC du monde capillaire

La semaine dernière, je discutais avec 2 spécialistes en communication Catherine et Prisca ainsi qu'avec la créatrice du salon de coiffure Tuléka, Sandra, et un de ses coiffeurs, Léon.

Le sujet de notre discussion entre autres : la place des cheveux dans la vie des femmes et surtout les mutations du monde capillaire ces dernières années.

En fait, à l'origine j'avais posé à Sandra et Léon la question suivante :

- Avez-vous remarqué un retour massif aux cheveux naturels ces dernières années ?

A force d'entendre parler de "nappyisme" sur la blogo afro et surtout avec tous ces articles de e-magazines qui annoncent que le secteur du défrisage est en crise et que les femmes portent de plus en plus leurs cheveux non modifiés chimiquement, je me suis persuadée que le monde entier était englouti par la "vague nappy" et je souhaitais savoir comment les coiffeurs appréhendaient cela.

Eh bien, ils n'appréhendent rien du tout à en croire le "non" laconique de Léon à ma question.

A vrai dire, si j'ai bien tout compris : dans la Vraie Vie, il y aurait à peine plus de femmes qui portent leurs cheveux naturels qu'avant. En fait, comme les femmes aiment changer de tête, elles passent du traitement chimique au naturel en un clin d'oeil et bifurquent même par les tresses, rajouts et autres extensions si cela les enchantent. Tout est une question d'envie et de goûts esthétiques. Point.

Et Catherine et Prisca de renchérir : si je pense qu'il y a une "vague nappy" c'est parce que je suis au coeur de la blogo capillaire, or en réalité ce n'est qu'un épi-phénomène. Dehors, ce n'est pas la "Révolution de Coton" comme j'ai baptisé ce mouvement. D'ailleurs, on ne parlerait pas forcément plus de cheveux maintenant qu'il y a quelques années, en fait les "hairloveuses" c'est principalement un concept internet.

Je vous avoue que j'ai été assez surprise par la tournure de notre conversation alors j'ai voulu vous poser la question à vous mes People, évidemment si vous suivez mon blog régulièrement (ce que vous faîtes forcément ), votre avis est probablement aussi biasé que le mien aussi je vais vous demander de vous concentrer sur ce que vous voyez autour de vous, dans votre famille, parmi vos amis, dans la rue, au boulot, à la fac :

1/Trouvez-vous que les femmes (et les hommes) font plus attention à leurs cheveux ?

2/Avez-vous remarqué une Révolution de Coton, cette augmentation du nombre de personnes qui portent leurs cheveux afro au naturel ?

Laissez vos commentaires sous ce post, j'ai hâte de vous lire !

 

PS : BON PLAN, Tuleka organise un concours photo jusqu'au 30 Mars, à gagner 4 séances de coiffure + maquillage + shooting photo ! Pour soumettre votre candidature, ça se passe ICI. Bonne chance !

Commenter cet article
C
Bonjour,

1/ pas plus ni moins qu'avant en fait j'en sais rien du tout lol

2/ Moi, j'ai le sentiment qu'il y en a plus de naturelles qu'avant mais c'est vrai que je fais plus attention aux gens depuis que je suis naturelle, je regarde les cheveux, les coiffures. c'est
dingue je ne comprends pas ce qui s'est passé.

J'ai le sentiment qu'il y en a plus de naturelles mais c'est pas la révolution contrairement au net où on trouve plein d'infos, des vidéos.

C'est sûr les gens ne vont pas arrêter de se défriser ou autres pour x ou y raisons mais peut être qu'avec les années on arrivera à un certain équilibre et (pas 80 % de défriser et 20% de
naturelles).

Pour moi, c'est pas un phénomène de mode.
Répondre
L


Hello,


Alors pour toi si je comprends c'est le début d'un changement plus durable ?



H
Coucou! Depuis quelques temps, il est vrai qu'il y a une vague nappy qui ne cesse de se répendre(car il y a pleins de pages facebook sur ça) mais il m'arrive parfois de me demander si c'est un
effet de mode (je ne veux pas critiquer ni quoique ce soit mais c'est une simple question que je me pose). Personnellement, je trouve que la texture naturelle de cheveux d'une personne donne plus
de caractère, j'aime parce que c'est sa vraie texture... c'est naturelle quoi lol après quelques lissages de temps en temps ne fait pas de mal! Par rapport aux défrisages, comme tu le sais je n'en
ai jamais fait mais ça a parfois tendance à me faire peur parfois car ça peut-être très dangereux dans certains cas. Après il est vrai que je n'aime pas trop le conflit identitaire que crée le
"nappyisme" car oui bon connait tous l'histoire du défrisage mais le but n'est pas forcément de renssembler aux blancs ou aux asiatiques tu vois ce que je veux dire? Il ne faut pas non plus que le
nappyisme crée de l'ostentation!
Répondre
L


Oh comme je suis d'accord ! De toutes façons, comme dans tout mouvement il faut faire attention aux dérives et aux récupérations -_-'



S
Salut La Manouchka! Je trouve ce sujet vraiment intéressant! Pour répondre à tes questions :
1. Je vis en Martinique et je ne trouve pas que les gens prennent plus soins de leurs cheveux. Bien au contraire quand je parle de ma routine capillaire, on n'arrête pas de me regarder comme si
j'avais perdu la tête. Par contre, j'ai remarqué que les gens donnent plus de "style" à leur coiffure si on peut dire ça comme ça (coupe, mèches, couleurs...).
2. En ce qui concerne le retour au naturel, je ne parlerai pas de révolution. Il est vrai que beaucoup de personnes retournent au naturel mais je trouve pas que c'est significatif de ce que tu
rencontres en général dans les rues. On a peut être cette sensation ici parce qu'on remarque que certaines journalistes ou autres personnes médiatiques, retournent au naturel et ont "démocratisé"
le port des locks.
Répondre
L


Hello Samantha,


Merci beaucoup pour ton témoignage en live de Madinina, en fait, il est vrai que le fait de voir quelque chose à la télévision ou au cinéma lui donne plus
d'ampleur, c'est un point auquel je n'avais pas pensé !



L
Moi aussi j'adore cet article!! Cela fait complètement débat et j'aime bien lire les opinions différentes, comme disait Petite Prisca. Alors, mon avis:
1. je pense carrément que mon entourage est bien plus sensibilisé par la question du soin des cheveux (conséquence directe de la présence d'une hair-addict/crazy bloggeuse parmi nous lol). Mais je
constate aussi le même phénomène dans mon cercle d'amis. C'est beaucoup moins un tabou/intime/gênant de "parler cheveux" (en bien comme en mal).
2. Révolution? D'un point de vue Internet: complètement! Mais d'un point de vue plus général, moi aussi je dirais que non. C'est un phénomène qui se développe mais pas une révolution non plus. Je
crois que c'est plus une question de réseaux sociaux: les hair-loveuses s'organisent entre elles, se rencontrent, se conseillent ce qui donne l'impression qu'il y a énormément de personnes touchées
par la tendance. Je rejoins donc les avis donnés plus haut: les chiffres du net ne sont pas proportionnels à la réalité, bien qu'on remarque bien une sensible différence quand on observe des gens
dans la rue - en tout cas, moi je le remarque... ou bien peut-être que je remarque plus ce genre de choses parce que maintenant je m'y intéresse...?
Répondre
L


Coucou LinC merci d'avoir partagé ton opinion avec nous. Tu soulèves un point qui n'avait pas encore été abordé : celui de la perception. Est-ce qu'on trouve
qu'il y a plus de naturelles parce qu'il y en a plus qu'avant ou est-ce parce que maintenant on les remarque alors qu'avant on n'y faisait pas attention ? Zat iz ze kwèchtionne !



A
Coucou!
personnellement je ne trouve pas que les gens fasse plus attention à leur cheveux qu'avant. Ils y a toujours eu des gens "négligeants" ou en période de "négligence capillaire" et d'autre totalement
fan de leurs cheveux (qu'ils soient courts/long, crépus/traités) exemple mon beau-père totalement fan de ses cheveux crépus.

Après je vois de plus en plus de tetes aux cheveux non traités, que ce soit à Nice (ma ville d'origine) ou à Montréal (ma ville d'adoption).
Les gens ont moins "honte" de leurs cheveux, et les assumes sans complexe, comme ils auraient dû le faire depuis toujours! Et avec cette mode "nappy", porter ses cheveux crépus est moins synonyme
de "négligence".
Donc je ne sais pas si on peut parler de "révolution" parcequ'on voit plus de têtes "naturelles". Je pense qu'on peut peutêtre parler d'une légère libération ^^
Lorsque ma famille ne me fera plus de réflexions sur mon afro, là je parlerais de révolution! :)
Répondre
L


Merci Aurélie pour ton message, c'est drôle il y a eu le commentaire d'une québécoise un peu plus haut qui disait que pour elle il n'y avait pas plus de
naturelles qu'avant là bas. En fait au sein d'une même région il y a de grandes disparités finalement.



P
Bonjour,
D'abord, un grand merci pour cet article ; c'est intéressant de lire toutes les réactions !
Pour préciser les propos de Prisca (moi même donc;) lors de notre discussion chez Tuleka coiffure multi-ethnique (paris 17ème): je remarque qu'effectivement, il y a de plus en plus de personnes qui
gardent leurs cheveux naturels, ou qui y reviennent. Je suis bien placée pour le dire car j'ai porté les dreads pendant 8 ans, et que j'ai les cheveux au naturels depuis que je les ai coupé il y a
7 ans...Depuis 2/3 ans je remarque qu'effectivement, je ne suis plus seule (et je suis de moins en moins souvent confrontée à des personnes qui viennent toucher mes cheveux en s'écrivant "oh, c'est
doux, on dirait de la moquette" et autres remarques de ce type... En clair, je me sens moins bête de foire ;)
Ceci dit, je ne parlerai pas de "révolution" et effectivement, je n'ai entendu parler de ce phénomène Nappy que depuis que je me penche sur la question capillaire on the web ; au départ pour raison
professionnelle.
Ce qu'il faut souligner, je crois, c'est que la plupart des filles qui se rendent régulièrement sur des blogs/forums capillaires sont des passionnées, ou alors elles sont en quête d'infos/ de
solutions pour répondre à un problème (techniques pour favoriser la repousse par exemple).
Mais, parmi la totalité des femmes en France, combien en réalité sont sur les forums capillaires de façon régulière ? Une infime proportion, crois-je... Même si celles qui y viennent
occasionnellement, pour un problème particulier par exemple, sont certainement plus nombreuses (et présentes sur des forums).
D'après tous les sondages, les sujets qui préoccupent les français(es) sont : le chômage et le logement (et non pas le halal lol ou encore moins les cheveux lisses ou pas).
A la limite, il y a probablement plus de discussions, dans la vie de tous les jours, qui tourneraient autour du naturel, mais version bio (et qui sont rapidement rattrapées par la question du
pouvoir d'achat).
A bientôt !
Répondre
L


Hello Prisca, excellente mise en perspective. Effectivemment, il est assez compliqué de relativiser quand c'est notre quotidien mais à voir les réactions des
personnes non initiés au concept de "hairlover", nous sommes un peu des hurluberlus !


Ravie de t'avoir lue en tout cas et aussi pour ton super article sur Upgrade Me (^_^) A très vite, que dis-je, à la semaine prochaine
hihihihi



M
Salut, je trouve que les hommes et les femmes (quelque soit leur couleur de peau) prennent de plus en plus soin d'eux qu'il s'agisse de faire du sport, de prendre des compléments alimentaires ou de
faire des soins...Je pense que c'est dû à une envie de bien vieillir.
Perso, je vois de plus en plus de filles naturels ou en transition par chez moi. D'ailleurs, on en parlait avec ma soeur. On remarquait qu'en soirée on voyait de plus en plus de filles avec des
cheveux afro. Mais je crois que la majorité des femmes noires en france sont défrisés. Il faut prendre en compte que beaucoup de filles avec des cheveux crépus ne vont pas ou plus dans les salons
car elles n'ont pas confiance en les coiffeurs.
Répondre
L


Très pertinente ta conclusion : en effet les coiffeurs seront-ils les premiers à remarquer cette "révolution de coton" finlement ? En effet, la mode est au
DIY, les boutiques comme Aroma-Zone ont le vent en poupe parce qu'on préfère s'occuper seules de nos cheveux alors peut-être que finalement ils ne pourront pas avoir une vision globale de cette
mutation...


Merci pour ton témoignage en tout cas et encore bravo pour ta nouvelle aventure (^_^)



S
Salut, Moi, ce que je remarque surtout c'est qu'avoir ces cheveux naturels n'est plus considéré comme un signe de négligence. Je ne sais pas pour les autres, ma grand mére par exemple n'aimait pas
trop me voir avec des tresses ou des rajouts.De plus, je dirai que l'apparition de ces salons pour cheveux naturels ou peut être ces filles qui assument leur coupe afro rend l'option défrisage
moins absolue. Pour se coiffer, on peut faire des locks, porter une perruque, bref l'important est de se sentir bien dans sa peau, et je pense que toutes les options sont à envisager pour cela.
Répondre
L


Hello Stevya, ainsi tu penses qu'il y a peut-être un peu plus de personnes qui portent leurs cheveux naturels parce que c'est plus accepté ? C'est une
explication assez fréquente en fait, d'ailleurs c'est pour ça que je pensais que les naturelles étaient plus nombreuses qu'en réalité.


Il est vrai que le fait de savoir que c'est une option, ça change la donne finalement.



M
Moi qui suit bloggueuse, j'ai remarqué ces dernière années une augmentation des blog de cheveux naturels. Cependant dans la réalité, il n'y a pas plus de fille avec de cheveux naturels qu'avant. Il
suffit de se promener à Chateau d'eau ou à Chatelêt pour voir que rien n'a changé.
Répondre
L


Ah pour ça, je suis bien d'accord, dans ces endroits, ça n'a pas vraiment changé mais en même temps il faut dire que d'autres points de vente dédiés à la
beaut des cheveux naturels ont vu le jour depuis, donc la clientèle a peut-être tout simplement suivi le mouvement.



L
1/Personnellement , je trouve que les gens , homme ou femme font beaucoup plus attention à leur coupe de cheveux,il y a de la couleur, du style , de la longueur ou pas , du naturel ou pas... il y a
énorment de variété de coiffure.

2/Dand la rue je vois , il est vrai , de plus en plus de fille qui portent LEur cheveux au naturel, ca comment à venir Petit à petit mais celles qui portent des extensions (tissage,perruque...)
restent largement majoritaire.
Répondre
L


Hello Leeydi, 


Il est vrai que le styling s'est démocratisé, avant les hommes c'était un peu de gel, un jolie raie et basta, maintenant on voit des coiffures beaucoup plus
apprêtées, ceci dit, je ne suis pas certaine que tout ce monde soit autant intéessé par le soin capillaire...



M
Slt à toutes,
je vis en Mque et j'ai remarqué qu'il y avait de plus en plus de fille au naturel et d'autres big chopé alors je ne sais pas si elles connaissent le phénomène mais j'étais très étonnée de voir
autant de naturels. Par contre je ne pense pas que les personnes s'occupent mieux de leur cheveux, il y a beaucoup de sujets encore tabous malheureusemen!!!
Répondre
L


Coucou Missolly, merci beaucoup pour ton témoignage, apparemment le naturel a la côte aux Antilles, étrangement j'ai le sentiment que ça a toujours été le
cas... je me trompe ?



F
Moi je vis à quebec, et les étudiantes étrangères africaines à mon université, ont toutes des tissages ou des tresses, j'en voit rarement une avec ses vrais cheveux défrisés et jamais avec ses
vrais cheveux naturels. Il y'en a meme une dans mon programme dont je n'ai jamais vu les cheveux, mes amies caucassiennes pensent meme que se sont ses vrais cheveux lissés au fer, puisqu'elle fait
tjrs le même genre de tissage (lisse et long). Avec mes cheveux de type 3a, je suis dans mon entourage(université, amies)la seule fille aux cheveux boucles. C'est tres dommage.
Répondre
L


Hello la québécoise (HS : est-ce que tu as l'accent québécois ??)


Revenons à nos moutons, étrangement, j'étais persuadée que le continent nord américain connaissait forcément cette fameuse révolution de coton car justement
ici en France on regarde vers vous comme étant des pionier dans ce domaine. Il n'est pas rare d'entendre dire qu'on a des années de retard sur les américaines et là tu me dis qu'en fait, là où tu
vis, au Canada, un pays souvent plus proche culturellement des States que la France, rien n'a vraiment changé.


C'est fou, se fait-on des films en ce qui concerne les Etats-Unis du coup, héhé, à voir !



R
Et sinon autour de moi: mes deux tantes sont maintenant naturelles, ma cousine est locksée et ma mère n'exclut pas totalement l'éventualité de revenir au naturel...
Répondre
L


Tu fais des émules ? ;o)



R
J'en parlais justement avec ma soeur il n'y pas si longtemps: on voit REELLEMENT de plus en plus de cheveux naturels dans le métro, le train le bus (chose que je fais 6/7 jours 2 fois par jour)!!
J'ai toujours eu les cheveux naturels donc franchement je ressens vraiment une différence... je suis moins seule... J'ai fait l'expérience et en 5 minutes à Gare du Nord j'en ai répertorié une
dizaine!
Répondre
L


Hello Ririne, c'est drôle parce que justement Prisca, citée dans l'article, qui a toujours été naturelle, a dit a peu près la même chose : ce n'est pas la
révolution de coton mais elle est moins exceptionnelle maintenant qu'il y a d'autres naturelles. C'est très intéressant d'avoir vos points de vue. Merci pour ton message !



N
Je trouve cet article super édifiant!
1)Non je ne pense pas que les camerounais font attention à leur cheveux.
2)Non, dans les rues il y a très peu de femmes qui arborent leur cheveux au naturel!
Comme quoi il y a encore du chemin à parcourir...
Kisous!!!
Répondre
L


Coucou, merci pour le feedback depuis le Cameroun :o)



M
coucou je trouve cet article très intéressant ! c'est vrai que quand on est dans ce monde on a l'impression que tout tourne autour du cheveu crépu! Mais il faut dire que plusieurs personnes que je
n'imaginais pas connaître le concept me parle de "nappy". Pour te répondre:

1/ Non je ne trouve pas particulièrement que les gens font plus attention à leurs cheveux. Je pense que ça a toujours été le cas et que peut-être que c'est moi qui ne le faisais pas avant.

2/Oui autour de moi beaucoup de personnes font leur retour au naturel !!

J'espère que tu reviendras vers nous avec ce que tu auras trouvé! Bises
Répondre
L


Coucou :o) merci pour ta réponse, oui je ferai un petit résumé par la suite !



N
je ne suis peut-être pas la meilleure intervenante avec mes cheveux relativement fins, raides et blonds ;)
j'avoue être fascinée par les tresses, extensions, perruques que je croise dans le métro mais j'avoue aussi aimer les cheveux au naturel ... hier matin dans la ligne 9 est montée une jeune femme
sublime, ses cheveux afro mi-longs au naturel, c'était whouaaa...
pour tes questions :)
1/ oui indéniablement !
2/ non pas vraiment, dans le métro et dans Paris en général, la proportion extensions.tresses.perruques restent je pense plus importante

mais tu sais quoi, je vais ouvrir l'oeil ;)
Répondre
L


Coucou Nalou, on a tous notre opinion et ça compte ;o)


Alors comme ça tu trouves que globalement nous faisons tous plus attention à nos cheveux ? As-tu remarqué ça parmi tes ami(e)s ?



F
A mon retour en Guadeloupe, j'ai eu l'impression que les filles reviennent de plus en plus au naturel,locksés, vanilles, tresses etc. Et le phénomène se traduit par l'existence de salons
spécialisés dans le traitement et la coiffure de cheveux naturels. Dans mon entourage proche, les filles se défrisaient les cheveux quasiment vers l'âge 12-13 ans. Maintenant, je remarque que si
elles prennent la décision de le faire, ce sera le plus tard possible. Donc peut-être que c'est vrai que les coiffeurs n'ont pas de soucis à se faire pour tout ce qui est traitement chimique du
cheveu, mais la demande concernant tout ce qui est cheveux naturel est en augmentation. De plus, je pense que le retour au naturel est juste une prise de conscience des effets négatifs que peuvent
avoir les produits chimiques sur la nature de cheveux, comme le fait de consommer des produits bio plutôt que de consommer des produits traités chimiquement; et surtout, maintenant nous savons
mieux nous en occuper, en utilisant des produits adaptés. Voilà, j'espère n'avoir pas été trop longue
Répondre
L


Non tu n'as pas été longue du tout, je trouve que ton raisonnement se tient en fait, c'est pas vraiment un marché qui s'effrondre, ce serait plutôt un marché
parallèle en pleine expansion... 



Archives

Articles récents