Coiffure et Religion

Publié par La Manouchka sur 10 Mars 2012, 19:00pm

Catégories : #ABC du monde capillaire

La journée Courrier des Lecteurs s'est transformé en journée Courrier AUX lecteurs comme vous l'avez constaté plus tôt aujourd'hui via ma note sur la "Révolution de Coton". Avec ce deuxième billet de la journée, je vous donne encore la parole et je suis certaine que vous avez des choses à dire !

Cela fait des mois que j'ai ce billet sous le coude, que je le peaufine, le complète et me retiens de le publier par peur de l'accueil qu'il pourrait avoir. La religion est un thème qui déchaîne bien souvent les passions. Aussi j'aimerais dire avant toute chose que mon but n'est pas de créer une polémique idéologique mais simplement de savoir ce que vous pensez de la place de la coiffure d'un point de vue religieux dans votre vie. Par exemple :

Est-ce que vous vous coiffer sans y penser ?

Est-ce que vous vous coiffez différemment qu'en temps normal lorsquevous êtes dans une "atmosphère religieuse" ? Est-ce qu'il y a des coiffures qui vous semblent connotées religieusement, pourquoi ?

Y a-t-il des rituels associés aux cheveux que vous connaissez et pratiquez ?

Est-ce que votre style ou vos habitudes capillaires sont un moyen de vous rebeller contre la religion ?

http://27.media.tumblr.com/tumblr_lmtdiibyRg1qb3tg7o1_400.jpg

L'envie de parler de ce thème, je l'ai depuis très longtemps. En fait, j'ai remarqué que souvent les hairloveuses américaines, et parfois aussi les françaises, font référence à des versets bibliques pour "justifier" l'importance d'une chevelure soignée et très souvent d'ailleurs cela se rapporte à la chevelure de la femme.

Je me suis rendue compte que pour moi aussi, coiffure et religion ont déjà été liées dans mon esprit car j'avais un apriori religieux par rapport aux cheveux. En fait, j'ai un peu honte de l'admettre mais un jour, avant mon Aventure Capillaire, en parlant avec une amie je lui ai dit que pour moi les coiffures tressées sur cheveux afro étaient connotées "petite fille" ou "adventiste". En effet, c'était à l'époque les principales personnes que j'avais vu avec des cheveux afro naturels et je ne souhaitais pas particulièrement être catégorisée. Depuis évidemment mon opnion a changé et ce principalement grâce au web.

Et puis, en recherchant dans ma mémoire, je me suis souvenu d'autres moments dans ma vie où des informations concernant la religion et la coiffure se sont croisées :

  • Lors de l'exposition "Le Bain et le Miroir" au Musée du Moyen Age où j'ai vu notamment des citations de Saints de l'église catholique qui prônaient le port du voile.
  • J'ai lu autrefois un livre sur le rastafarisme qui expliquait que les locks étaient caractéristiques de cette religion car pour les rastas ne pas passer de peigne dans ses cheveux est un commandement divin.
  • En visionnant le documentaire "Good Hair" de Chris Rock, j'ai découvert qu'une partie du business des extensions capillaires reposait sur le dons aux dieux de leurs cheveux par des indiens.
  • Petites, mes soeurs et moi étions toujours bien coiffées pour aller à l'église par respect pour la maison de Dieu.

Ce billet n'a pas pour but de juger, je n'en ai ni le droit, ni l'envie. Ce qui m'intéresse c'est de connaître le rapport qu'entretiennent les autres avec leurs cheveux. De plus, j'aime tout particulièrement tout ce qui touche à la foi, aux religions, aux croyances qui poussent à fare tels ou tels choix, aux rapports entre l'humain et le divin. Et en rédigeant ce billet, je me suis rendue compte que le thème de la coiffure était beaucoup plus codifié par les religions que je ne l'imaginais. De la naissance à la mort, chaque religion semble avoir son mot à dire sur ce qui se passe sur notre tête et ce qui m'intéresse c'est de savoir ce que cela implique pour les croyants et même parfois pour les non-croyants influencés culturellement par ces religions.

http://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/296499_10150295385163643_164268573642_7643168_5490404_n.jpg

Symbole de beauté ? Atout à préserver ? Que dit votre religion ? Etes-vous coupable d'incitation au péché quand vous mettez la beauté de vos cheveux en valeur ?

 

Au delà du rapport étroit entre la chevelure d'une femme et son pouvoir de séduction, on retrouve dans les religions des thèmes récurrents associés aux cheveux : la force (cf Dalida qui trahit Samson en dévoilant que sa force physique réside dans ses cheveux), la sagesse (les cheveux blancs des personnes agées), le développement intellectuel ou sprirituel (les cheveux des enfants). Parfois aussi les cheveux représentent l'identité ou un renouveau de l'identité, l'essence de la personne.

En surfant sur le net, j'ai trouvé quelques liens assez intéressants sur des coutumes religieuses capillaires, sur le site Côté Momes par exemple, on apprend par exemple que pour les bébés elles constituent "une forme d'intégration" à la communauté ou sont simplement l'expression de croyances. La petite histoire que j'ai le plus aimé c'est la coutume chinoise qui consiste à laisser une petite houpette sur le devant de la tête des bébés au cas où des anges viendraient les attraper à cet endroit pour les emmener au paradis.

http://farm6.static.flickr.com/5082/5304450087_dba41be7ec.jpg

[Source : Flicker]

Un sujet vaste sur lequel vous aurez beaucoup à dire je l'espère. S'il y a des inexactitudes dans ce post, n'hésitez pas à partager votre vérité dans les commentaires.

Commenter cet article

habiba 19/12/2012 08:49

Bonjour lamanouchka

Tout d abord merci pour ce site ou jai appris un tas de choses.

Je poste mon premier com sur ce sujet qui minteresse beaucoup:la religion!

Je suis musulmane et metisse je rejoint la parole prophetique k siter gwen.en effet nous devons aimer et prendre soin de nos cheveux je men fait un plaisir.quand je suis devoiler chez moi ou une
amie cest toujous l etonnement de voir que j ai de beau cheveux que je suis coquette me maquille et m habille de maniere tres feminine.les gens s imagine pas sa et je trouve sa vexant.

J ai commencer a porter le voile a 19ans jen ai 24 car c est une obligation et tte obligation est pour mon bien et en effet je men suis tres vite apercu!

Avant j etait aborder parfois vulgairement dans la rue et j etait victime de la mode aujourd hui je regle le regard des gens c est MOI qui decide qui me voit mon corps et mes cheveux et c est d
autant plus une fierté pour une feministe comme moi qui napreci pas d etre une femme objet dans la rue.

Voila mon témoignage j espere ne pas etre incomprise sur mes propos.por résumer notre chevelure est un bijoux dont on doit prendre soin et ne montrer cas notre famille aux femmes musulmanes et a
notre mari

Mariam 22/03/2012 14:46

@LaManouchka: Salut ma belle. Par rapport au défrisage chez les adventistes c'est pas interdit (la preuve suis défrisée depuis que j'ai 18 ans) mais il y a peut être des groupes qui prônent les
cheveux naturels (cheveux non défrisé). Beaucoup de femmes adventistes que je connais ont les cheveux défrisés mais dans le détail chacun vit sa foi comme il le perçoit. Je précise quand même que
ça ne fait pas partie de nos principes fondamentaux le défrisage ou le non défrisage des cheveux des femmes donc à chacun sa guise. Merci pour l'intérêt que tu portes à ce sujet en tout cas.
Bissssssss :x

La Manouchka 17/04/2012 15:59



Merci pour ces éclaircissements Mariam, c'est vrai que je ne m'étais pas posée la question de savoir si la modification du corps faisait partie des dogmes de
l'église adventiste de la même façon que le tatouage est interdit chez les catholique. 


Je dormirai moins bête ce soir grâce à toi,



Kaorulabelle 19/03/2012 01:07

Article super intéressant et bonne question !
Je suis d'une famille protestante, et c'est vrai que ça joue aussi. Quand j'étais petite, pour aller au temple, même si mes nattes restaient les mêmes (faites avec du fil donc pas évidentes à
défaire), il y avait toujours un petit quelque chose pour les embellir. Un peu plus tard, c'était chignon quand j'étais capable de défaire mes cheveux la veille.
Au bénin, dans l'église dans laquelle nous allons, les femmes doivent se couvrir la tête. Rien à voir avec le côté sage du foulard des musulmanes, ça donne plutôt lieu à des manifestations qui
peuvent paraître excentriques pour une occidentale comme moi, par exemple, des coiffes qui ressemblent à celles des nones du dix-huitième siècle, ou des foulards à moitié rigides, de couleur vive
et brillante, qui sont plus que voyant, au milieu de tout ça, certaines choisissent un foulard plus simple. De même, on s'habille bien (avec bien = beau et festif/voyant/extravagant par opposé à
bien = pudique/sage/terne...)
J'ai l'impression que là-bas, la conception est plutôt que la messe est une sorte de fête en l'honneur de dieu, à l'opposé du temple français sage et sérieux. ça se manifeste aussi par la messe :
3h facilement au bénin sans un moment d'ennui à l'opposé d'un culte français qui m'a toujours paru excessivement long (1h à peine!) parce qu'il était morne et très formel.
Je pense que l'aspect culturel joue beaucoup. La différence entre "on va à l'église et on en profite pour montrer à tout le monde qu'on est des gens biens et que les enfants sont sages" et "on va à
l'église et à l'occasion, on montre à tout le monde que nos tenues sont les plus belles et qu'on habille super bien nos enfants"...
Au quotidien, par contre, je ne vois pas de retentissement particulier de ma religion sur mes cheveux.

Dans les a priori des uns et des autres, ça me rappelle le commentaire d'une amie sur le port du foulard chez certaines musulmanes "en même temps, elle en plus elle est pas super belle donc elle en
profite pour se cacher et cacher ses cheveux". Je n'ai pas forcément l'impression que ce soir le cas. J'ai déjà aussi vu porter un foulard bleu magnifique chez une fille aux yeux du même bleu, et
cet objet de pudeur était aussi un accessoire de mode qui lui allait particulièrement bien!

La Manouchka 12/04/2012 04:01



Bonjour Karoulabelle,


Voilà un témoignage riche en anecdotes ! L'atmosphère festif de la coiffe d'église des femmes béninoises me rappelle beaucoup l'esprit des évangelistes
américains. Il est vrai que ça change énormément de la sobriété du recueillement auquel nous sommes habitués. 


Encore une manière de démontrer que les coiffures sont des vrais reflets de la société.



Bibouille 15/03/2012 14:02

Très bon article !
Je suis de religion musulmanne et ma religion m'interdit de porter les cheveux des autres (tissages, mêches...), comme l'on dt plusieurs filles plus haut. L'Islam nous inculque de prendre soin de
nos cheveux et ce même si on porte le voile comme a dit Gwen. Le voile est un signe de pudeur mais on doit se faire belle pour soi avant tout et cela passe aussi par l'entretien de ces cheveux...

La Manouchka 12/04/2012 03:34



Merci pour ton partage Bibouille !



gwen 14/03/2012 11:30

Dans ma religion (l'islam) le Prophète a dit" Que celui qui a des cheveux qu'il les honores". Donc pas de négligence même sous un voile. En revanche comme l'a dis la soeur plus haut on a pas le
droit aux faux cheveux.

La Manouchka 12/04/2012 03:28



Bonjour Gwen,


Voilà un commentaire précis et documenté : le soin capillaire est donc un commandement divin ? Ce n'est vraiment pas étonnant quand on voit l'importance des
rituels de soin pour les musulmanes, ça me rappelle une collègue qui était un livre de recettes naturelles ambulant !


Merci pour ton passage, à bientôt, 



malyasha 13/03/2012 12:41

moi je n'ai jamais fait le lien entre mes cheveux et la religion mais c'est vrai que les pasteurs disent que pendant la période de jeûne il ne faut pas porter d'extensions de tissages de perruques
etc... en fait il ne faut pas avoir les cheveux de quelqu'un d'autre parce qu'on ne sait pas qui était cette personne et que ce sont des périodes où l'on veut être en tête à tête avc Dieu

La Manouchka 12/04/2012 03:20



Bonjour Malyasha,


C'est une théorie intéressante, merci pour ton témoignage !



Hortensia 12/03/2012 19:44

Coucou Lamanouch'!!! Comment vas-tu? Je te fécilite pour ton courage parce que la religion est quand même un sujet épineux surtout de nos jours! Je pense et j'espère qu'il n'y aura pas de
polémiques ou quoique ce soit mais je ne pense pas car le but n'est pas de parler de fondements de telle ou telle religion. Je suis issue d'une famille chrétienne (père catholique et mère
protestante) mais j'avais fait le choix d'âtre catholique. J'ai eu depuis plusieurs années l'habitude de me coiffer avec des pinces plutôt que des élastiques car non seulement je trouve que c'est
plus esthétique mais aussi que ça n'abîme pas les pointes. Certaines de mes amies me disaient que je faisais témoin de jéhovah avec ma coupe à la pince lol (je ne prenais pas ça pour une insulte du
tout et mon but n'est pas non plus de me moquer). Ce que je viens d'évoquer rejoint un peu ce que tu évoques en fait (que certaines coiffures peuvent parfois avoir des conotations religieuses pour
certaines personnes), c'est curieux je trouve mais ça reste tout de même un mystère quand même. Depuis peu, j'ai fait le choix de changer de religion, j'appartiens aujourd'hui à la religion
musulmane. Vis-à-vis des coiffures, je sais que la femme ne doit pas se couper les cheveux courts car ça crée une ressemblence à l'homme (de même que l'homme ne doit porter ses cheveux très longs
pour ne pas ressembler à la femme) après se couper les cheveux courts par nécéssité c'est différent (par exemple si les cheveux sont abîmés). Dans l'Islam comme dans d'autres religions, la femme
doit se voiler car le voile constitue un vêtement de pudeur et la pudeur est une noblesse dans cette religion (on est d'accord sur le fait que la pudeur ne se résume pas au vêtement lol mais tu
vois ce que je veux dire? D'ailleurs l'homme aussi doit se vêtir de façon correct) ce qui n'empêche pas le fait que l'on doit prendre soin de nous. Prendre soin de notre corps est un devoir. Depuis
quelques jours je porte le voile ce qui ne m'empêche pas de prendre soin de mes cheveux (que j'aime bcp bcp lol), je me fais belle pour mes amies et ma famille et je me sens bien comme je suis,
après certe nous ne sommes pas tous d'accord sur certaines choses mais c'est avant tout dans le coeur tout ça. Ca n'a absolument rien à voir mais dans l'Islam, l'huile d'olive est la meilleure des
huiles. Lamanouch', je t'apprécie entre autre pour le respect que tu peux avoir vis-à-vis des gens (constat que j'ai fait en lisant tes articles).

La Manouchka 12/04/2012 02:22



Coucou Hortensia,


Tout d'abord désolée pour le délai de réponse, je tenais à prendre mon temps pour bien répondre à chaque commentaire. J'ai beaucoup aimé ton témoignage car
il est très riche en expériences et en humilité je trouve. Je pense que le respect des autres est une valeur que nous partageons (^_^)


Tu m'as appris beaucoup, notamment pour la coupe des cheveux des hommes et des femmes et pour l'importance de l'huile d'olive, je comprends un peu mieux
pourquoi les maghrébines en sont aussi friandes ! Je pensais que c'était tout simplement parce que c'était parce qu'on trouve fréquemment des oliviers dans le bassin méditerranéen mais en fait
c'est aussi une question de religion !!!


Je dois dire que c'est aussi une de mes huiles préférées pour le soin et pour la cuisine (^_^)


Au plaisir de te relire, je te souhaite pleins de bonnes choses dans ton cheminement spirituel.



Elo 12/03/2012 18:52

C'est un sujet très interessant!!

La Manouchka 12/04/2012 02:13



Merci (^_^), n'hésites pas à donner ton avis !



awa 12/03/2012 13:18

très bon sujet.Normalement les femmes musulmanes ne devraient pas porter de rajouts,tissages et autres extensions car c'est interdit par l'islam c'est pour ça que les femmes voilées noires ne
portent pas de rajouts.Mais g toujours vu les femmes autour de moi,dans ma famille,en faire.

La Manouchka 12/04/2012 02:12



Bonjour Awa, 


Merci beaucoup pour ce témoignage sur l'Islam, je n'en avais aucune idée !



Samanta 12/03/2012 00:55

Encore un sujet très intéressant! Très pertinent de ta part de te poser cette qustion! :-)En ce qui me concerne je n'ai jamais fait le lien entre la religion et la coiffure. Mais je me rend compte
qu'inconsciemment quand j'allais à la messe le dimanche, je soignais plus ma coiffure(accesoires) par rapport aux autres jours de la semaine. Je pense que j'ai été formatée depuis petite à ce qu'on
se soigne quand on va dans la maison de Dieu...

La Manouchka 12/04/2012 02:11



Oui, je pense aussi que l'éducation a un grand rôle dans nôtre façon d'aborder ce moment à l'église parce que j'ai déjà vu des personnes un peu débraillées
dans des églises et ça me rappelait les ordres de ma grand-mère : pas de baskets, pas de jeans, pas de vêtements abîmés, etc. C'est cette éducation qui me faisait penser qu'une tenue particulière
était de rigueur pour respecter le lieu.



Lin.C 12/03/2012 00:47

Une fois encore "thumbs up" pour le sujet et le débat!
Je ne suis pas sûre que mon avis soit très pertinent vu que je ne suis pas pratiquante mais je me souviens que quand j'allais au temple étant petite, je prenais bien soin de mon apparence (et donc
de mes cheveux). Les tresses et les chignons étaient mes "coiffures église" de prédilection et je crois qu'il y avait une vrai volonté de faire "classique", pas d'exubérance ni d'extravagance. Mais
bon, c'est peut-être juste moi qui ai gardé cette impression. Du coup même maintenant, les quelques fois où j'accompagne ma grand-mère au temple, c'est vrai que je fais attention à garder un style
général "distingué mais épuré". Dans la vie de tous les jours, je ne me souviens pas qu'il y avait des rituels/soins à respecter en particulier. Je me souviens surtout du garder "un corps sain"
mais pas de garder des cheveux sains lol

La Manouchka 12/04/2012 02:08



Super témoignage, merci beaucoup LinC, tu as mis le doigt sur le mot juste un style "classique", un mélange de tradition et d'élégance, c'est aussi comme ça
que je le resentais plus jeune.



Mariam 11/03/2012 22:42

Sujet très très pertinent à mon humble avis. Pour ma part, oui la religion a toujours joué un grand rôle dans le soin de mes cheveux. Je suis adventiste du 7 ème jour et contrairement à l'idée que
tu t'en faisais Lamanouchka, dans les pays où j'ai vécu (Côte d'Ivoire, Cameroun, Sénégal et petits séjours en Gambie et au Gabon), le samedi les femmes font de très belles coifures qui mettent en
avant la beauté de leurs cheveux. Le principe selon lequel le sabbat est un jour de fête s'est toujours appliqué autour de moi aussi bien dans les tenues que dans les coiffures. Je comprends
cependant que les adventistes de tous les pays ne fonctionnent pas forcément de la même façon. Mais vraiment, prendre soin de mon corps dans sa totalité m'a été inculqué par ma religion et par ma
mère (elle TIENT BEAUCOUP à ce que ses filles aient de longs et beaux cheveux et elle fait tout pour cela) et j'en suis vraiment heureuse. Fin d mon journal, rires.

La Manouchka 22/03/2012 00:25



Bonjour Mariam, 


Ton expérience est très intéressante et elle me permet de me rendre compte que je me suis mal exprimée, en fait, l'idée que je me faisais des coiffures
adventistes étaient loin d'être négligées, au contraire, c'était des coiffures très élaborées dans mon esprit, la seule distinction en fait c'était qu'il s'agissait forcément de coiffures sur
cheveux naturels.


En fait, il me semble que le défrisage est incompatible avec la religion adventiste, dis moi sçi je me trompe ?



nalou 11/03/2012 22:39

ton article m'apprend plein de choses :)
d'origines catholique, protestante et juive (bonjour le mélange !), je n'ai pas de réelles pratiques religieuses et du coup n'y ai pas relié de façon de me coiffer ou pas ...
ma grand-mère est catholique pratiquante et porte une mantille à l'église, côté protestant, pas de mantille mais une tenue "correcte" (en gros pas un cheveu ne dépasse !)
côté juif, mes grands-parents n'étaient plus pratiquants au retour des camps mais avant la guerre, ma grand-mère portait une perruque

La Manouchka 21/03/2012 22:29



Coucou, l'inculte que je suis a googlé le mot mantille, je pensais que ça s'appelait juste "voile", c'est vraiment très beau comme tissu !!! Merci pour ton
apport, 3 religions, 3 pratiques différentes, c'est intéressant !



MsDieynaba 11/03/2012 21:58

C'est intéressant comme sujet ! Oui, cheveux et religion sont liés. Pour moi, les cheveux sont reconnus comme un symbole de beauté de la femme, donc il y a un certain rapport qui en découle. Chez
les musulmans, les jeunes filles se les couvrent par pudeur, parce que ça relève de l'intimité, et l'intimité, par définition, ça ne se partage pas avec le premier venu. Ca va faire un an et demi
que je porte le voile, et depuis, je vois mes cheveux d'une autre manière, un peu comme un carré VIP auquel seules quelques personnes auraient accès.

Ce qui est drôle, c'est que les gens sont étonnés de voir que j'ai des cvx et qu'ils sont plutôt en bon état :)J'en prends tout autant (sinon plus) soin qu'avant. Je suis défrisée et je suis sur
mon HHJ depuis 4 ans, je le prends très au sérieux, parce que je me dis qu'après tout, c'est quelque chose que Dieu nous a confié, et qu'on doit en prendre soin. Voila !

La Manouchka 21/03/2012 21:11



Coucou MSDienaba, 


Merci beaucoup d'avoir partagé ta vision des choses avec nous, j'aime ta façon d'expliquer les choses simplement et humblement.



Petite Prisca 11/03/2012 20:32

Réflexion et article très intéressants...
Disons que pour les religieux, il y a en général corrélation entre coiffure et culte > parce qu'on entre pas n'importe comment dans la maison du Seigneur (et peu importe le nom qu'on lui
donne).
Après, effectivement, les pratiques sont variées, selon les cultes justement : dreads, foulard, coiffure (entretien)...
Et évidemment, pour les non religieux ça n'est pas le cas ;)

La Manouchka 21/03/2012 19:33



En fait pour les non religieux je me demande si c'est vraiment aussi simple en fait, parce que certains codes capillaires culturels sont directement hérités
des religions (cheveux courts pour les hommes, etc) et que parfois quand on se créé d'autres codes c'est pour montrer une rupture avec une éducation religieuse du coup, je me demande si on peut
totalement être "neutre".



lula 11/03/2012 14:07

C'est caremment ca.autant je peux me rendre au travail sortir me promener ou aller chez des gens sans réellement me soucier de l'aspect des mes cheveux autant quand je me rend à mon culte j'essaie
toujours de faire en sorte "d'être sortable" capilairement parlant. en plus si il ya un evenement "important" je serai forcement coiffée

La Manouchka 21/03/2012 17:38



OK, donc la coiffure soignée, tout autant que l'apparence soignée, est une façon de montrer son respect. Ca revient pas mal cette notion, ce que l'on ne fait
pas pour soit, on le fait pour "Dieu", etc. Merci pour ton message Lula à très vite !



Miss Dada 11/03/2012 09:37

Très bonne idée d'article encore une fois :) :) Je n'ai jamais fait de rapport entre ma religion (catholique) et mes cheveux mais lire ton témoignage et sûrement les autres à venir, je trouve ça
très intéressant

La Manouchka 21/03/2012 17:34



Coucou Miss Dada, je ne sais pas si tu as pu lire les témoignages des filles sous le tien, je trouve que c'est particulièrement enrichissant ! En tout cas
merci pour ton message, c'est toujours un plaisir de te lire !



Archives

Articles récents